3è, Séquence 1 : Les éléments fondamentaux du Blues, initiation, cours 1

Publié: 5 octobre 2018 dans CLASSES DE 3è

La musique contient 3 plans sonores : La mélodie (c’est ce qu’on retient dans une chanson), les accords et la basse qui constituent l’accompagnement.

Cet accompagnement réalisé par la guitare, le piano ou un autre instrument d’accompagnement polyphonique (à plusieurs sons simultanés), mais aussi une basse (joué par la guitare basse, la contrebasse ou les graves du piano ou de la guitare) va donner l’essence, la couleur de la musique, mais aussi une piste au style de mélodie que va composer l’auteur. C’est ce qui fera notre chanson, avec ses paroles, que l’on fredonne…

Nous avons vu en classe, que beaucoup de compositeurs, et artistes utilisent souvent les mêmes enchaînements d’accords. Et qu’avec des mêmes enchaînements d’accords, il existe énormément de morceaux différents.

Exemple avec Christophe Maé, qui a écrit quasiment tous ses tubes avec 4 accords. Mickaël Grégorio vous le prouve dans cette vidéo :

 

COURS À RECOPIER :

SEQUENCE 1 : QUELS ELEMENTS FONDAMENTAUX
DANS LE BLUES PERMETTENT L’IMPROVISATION

 

L’accompagnement, c’est en fait des accords constitués de notes. Un accord est un empilement de 3 notes, distantes d’une tierce l’unes de l’autre.  On compte toujours la 1ère note avec ! C’est la note la plus grave qui donne son nom à l’accord, ou le degré (chiffre romain) sur lequel cette note grave se trouve.

Voilà comment on construit des accords :

Prenons la gamme de Do Majeur (la plus répandue et facile) :

À partir de cette disposition, empilons des tierces, jusque 3 notes. Cela nous donne des accords parfaits (de base) :

Ce sont ces 3 accords là que l’on va jouer dans le Blues. On va les inscrire dans une grille harmonique (partition simplifiée sous forme de schéma, que l’on verra à la prochaine séance).

Attention, en musique, on peut transposer, c’est à dire décaler ces chiffres, et mettre par exemple :
en Sol : le I sous le Sol, le II sous le La, etc. ….
en Mi : le I sous le mi, le II sous le Fa, le IV sous le La etc. … de manière à ce que la musique soit adaptée à la voix (ni trop aigue, ni trop grave…)

Publicités
commentaires
  1. Pierrick3GAPP dit :

    ici c’est METZ

  2. Céline dit :

    Voila ce que j’ai trouvé sur youtube en faisant des recherche hors sujet de ca : https://www.youtube.com/watch?v=eQXrRNydpM8&feature=player_detailpage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s